LA CUISINE, C’EST MAINTENANT OU JAMAIS (7+ raisons de profiter du confinement pour cuisiner)

Tirer du positif : CoVid-19, 2ème leçon

👨‍👩‍👧‍👦 Renforcer ses liens et partager de bons moments si tu as la chance d’être entouré pendant ce confinement,

💆‍♀️ Ou prendre ce temps pour toi si tu es seul :

🔝 Ne serait-ce pas la meilleure chose à faire en cette période étrange ?

➕ J’ai toujours saisi l’opportunité de tirer du positif de chacune des épreuves que j’ai subies. Cette phrase, depuis un premier « coup dur », a toujours guidé ma vie :

Si une porte se ferme, une autre s’ouvre.


🚪 Et en ce moment avec le confinement, c’est notre porte d’entrée qui se ferme, littéralement.

🤓 Je suis donc convaincu qu’il y a quelque chose à en apprendre.

🗑 Il y a quelques jours déjà, en réponse aux ruées folles dans les supermarchés, je vous invitais à réduire votre gaspillage alimentaire.

👨‍🏫 Considérez donc ce qui va suivre comme la seconde leçon du CoVid-19. Cette fois-ci il n’y a rien à craindre, rien à perdre, et tout à gagner !

🥘 Je parle bien ici… de la CUISINE !

🔝 C’est selon moi l’un des piliers fondateurs d’une bonne alimentation, et c’est bien de ça dont je parlais, qu’on soit en famille ou seul à la maison.

🔜 Voici tout ce que la cuisine peut nous apporter…

7+ raisons de se mettre à cuisiner pendant le confinement

1 – On reprend le contrôle de notre assiette

Premièrement, cuisiner c’est faire le choix de ne pas céder à des plats tout prêts, en barquette plus qu’à réchauffer, souvent pleins de merdes en tous genres.

Alors la voilà première victoire : reprendre le contrôle sur ton alimentation, plutôt que d’avoir à faire confiance à une industrie agro-alimentaire pour ça.

Tout ce que tu peux cuisiner ne peut être que meilleur pour ta santé que tout ce que tu pourrais trouver en supermarché.

Prenons la pizza par exemple : pas un aliment de référence d’une bonne alimentation pour certains, mais celle-ci est déjà bien plus saine si tu la fais toi-même que si tu l’achètes toute faite au rayon surgelé.

2 – On se rapproche des produits bruts

Toujours dans le cadre de la « nutrition »… cuisiner, c’est se rapprocher des produits bruts, non transformés, de ceux qui nous veulent du bien plutôt que de ceux qui veulent notre peau.

Alors oui, peut-être qu’au final ils n’ont plus rien à voir avec ce qu’ils étaient au départ, mais c’est ça la magie de la cuisine : tu transformes toi-même tes aliments, en ayant la main mise sur les ingrédients ET les procédés.

Prenons le goûter par exemple : soit tu attrapes un paquet de ces biscuits dont la pub passe à la télé (qui ne sont pas mauvais au goût il faut l’avouer), soit tu prépares une belle pancake tower, pour toi ou toute la famille.

Encore une fois avec les pancakes, on est pas sur un goûter fade, sans goût, sans plaisir. On peut même l’agrémenter à l’infini selon nos goûts, notre faim, nos objectifs :

  • Pâte à tartiner pour certains
  • Purée de fruits pour d’autres
  • Chocolat
  • Ou même carrément des tranches de fruits frais avec quelques amandes

Peu importe ce que tu y mets, c’est bieeeeen plus sain que les gâteaux industriels.

(Tu remarqueras, je n’ai tout de même pas dit moins sucré, moins gras ou moins calorique : ça n’est pas la question ici).

3 – On prend du temps pour nous (et c’est mérité)

Cuisiner, ça demande un minimum de temps (même si on a pas dit de passer 3h en cuisine chaque jour).

Et en relation avec les 2 premières victoires, prendre ce temps, c’est se vouloir du bien !

C’est se dire que oui, ce ne sera pas prêt en 30 secondes, mais qu’on mérite bien ce temps supplémentaire pour pouvoir se régaler de bonnes choses (pour soi et sa santé) !

En gros, c’est prendre ce temps pour nous ou notre famille ! C’est permettre de manger des choses à la fois plus saines, et souvent bien meilleures au goût.

C’est se dire que oui, on vaut bien ce petit moment passé en cuisine ! Notre santé et notre moral le valent bien.

4 – On est fier de soi

Cuisiner, c’est accomplir. C’est faire de ses mains, une bonne raison d’être fier de soi.

Soit on cuisine quelque chose qu’on maîtrise, de succulent. Soit on teste et c’est pas top : mais on a essayé ! Ou alors, on teste et c’est réussi : alors là… on est heureux !

Je te parle bien du plaisir de cuisiner, de faire quelque chose de tes propres mains. Quoi de plus satisfaisant ? D’autant plus si on se régale juste ensuite, qu’on soit seul ou entouré.

5 – On relève des défis (et on se découvre, qui sait ?)

Cuisiner, tester des recettes, réussir ou se tromper : c’est relever des défis ! C’est choisir l’audace, ne pas maîtriser mais faire quand même.

C’est l’occasion de se découvrir de nouveaux talents, un nouveau hobbie.

Quel meilleur moyen d’exprimer sa créativité et son imagination ?

6 – On partage des moments de qua-li-té

Cuisiner ensemble permet de créer du lien.

A mon sens, c’est vivre un moment de qualité, un moment de partage.

Bon tout n’est pas rose : parfois difficile de s’entendre sur la recette, les manières de faire, qui veut faire quoi… Mais c’est quand même bien marrant.

Et ce qui est bien, c’est qu’après la cuisine… il faut déguster ! (Bin oui, juste pour pas gâcher tu te souviens ?🙄)

7 – On occupe les enfants (et on les élève)

C’est aussi un super moyen d’occuper des enfants !

Pour avoir fait le test, cuisiner leur permet d’assouvir leur curiosité et cette fameuse envie de « faire comme les grands ».

Alors évidemment, pas question d’émincer les oignons, mais battre des œufs, mettre le robot en marche ou goûter la préparation : ils en sont très vite capables peu importe leur âge !

Et ils adorent ce genre de responsabilités : ça aide à prendre confiance, ça leur montre qu’ils sont capables.

C’est au travers d’activités comme celles-ci qu’ « élever ses enfants » prend tout son sens, littéralement.

7+ On a plus de temps : c’est maintenant ou jamais

Alors oui on l’a vu, ça prend parfois un peu de temps de faire la cuisine. Mais ça n’est rarement du temps gâché, qu’on le prenne seul ou ensemble.

En plus, on a un peu de temps avec ce confinement :

Et si on en prenait un peu pour cuisiner ?

Alors je te demande vraiment, quel meilleur moment que ce repos forcé pour t’y mettre ? 😉

Alors, ce confinement ?

Avant de te laisser, j’aimerais savoir comment se passe ce confinement pour toi : tu es seul, en couple, en famille ?

Et dis-moi : qu’est-ce que tu aurais envie de cuisiner pour mettre ce post en application ? Passe à l’action !


Perso, c’est confinement en famille ! Et j’hésite entre la Tatin Express de @ninametayer et celle de @maes_lift 🤤.

Elle est pas belle ? par maelyseats.com

Si cet article t’a plu, que t’es content(e) d’avoir sauté le pas en venant voir le site plutôt que de rester dans les mails ou sur Insta :

Encourage d’autres personnes à faire la même chose en partageant un screen de l’article, un extrait ou en en parlant autour de toi.

Ce genre de choses m’aide VRAIMENT, alors un grand merci d’avance ! 😊

Vincent Caron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page