UNE LEÇON À TIRER DU CORONAVIRUS

Le monde entier parle du Coronavirus

🦠 L’heure est au coronavirus. Il y a quelque jours, L’Europe devenait officiellement le centre de la pandémie selon l’OMS, puis le confinement est annoncé hier soir, le 16 mars 2020, à 20h par le Président.

🗣 Le monde entier ne parle que de ça, chacun à sa manière :

🥕 Les diététiciens promeuvent une alimentation qui soutient les défenses immunitaires.

🏡 Les politiques prônent les actions collectives, l’union, les responsabilités, mais aussi et surtout la prudence, avec le confinement.

📺 Les médias eux cultivent la terreur, la désinformation.

😰 Certains ont peur, très peur. Ils s’affolent et dévalisent les supermarchés. On ne peut pas leur en vouloir.

😌 D’autres n’en ont rien à faire, et considèrent que les problèmes : c’est pour les autres. Même pas besoin de « s’infliger » les quelques gestes d’une simplicité inouïe qui pourtant, sauvent des vies. Ils n’ont pas besoin de rester chez eux, de limiter leurs déplacements…

Crise sanitaire = opportunité ?

❗️À côté de tout ça : j’ai envie de vous en parler différemment.

🧼 Je ne vais pas vous répéter ce que vous lisez et entendez partout : les gestes-barrière, les risques, les mesures mises en œuvre : vous les connaissez.

👩🏼‍🌾 Je ne suis ni journaliste, ni expert en virologie, mais bien passionné d’alimentation. On a connu mieux j’en conviens, mais les plus grandes réalisations nous viennent des temps les plus difficiles.

☝️ Et il semblerait encore aujourd’hui que cette crise sanitaire m’offre une opportunité

🛒 L’opportunité de vous dire qu’au-delà du fait de vous ruer dans les magasins, de vider les étagères pour remplir vos caddies, puis vos gardes-manger et frigos : il y a quelque chose à faire.

👁 Vous ne voyez pas ?

Les stats astronomiques du gaspillage alimentaire

🥘 Cherchez donc du côté de la nourriture que vous avez déjà. De celle que vous mangez, mais surtout de celle que vous ne mangez pas.

🗑 De celle qui finit à la poubelle, et qui représente près d’1/3 de la production mondiale destinée à la consommation humaine. De celle qui ne profite ni ne nourrit personne.

📊 1,3 milliard de tonnes par an, soit plus de 4 000kg par seconde. Voilà le manque à gagner.

🤤 Voilà autant de nourriture dont il est possible de profiter, qui est toute aussi capable de nous nourrir si on fait preuve d’un petit peu d’organisation et de bon sens.

Anti-gaspi : c’est le moment !

🧑🏽‍🍳 Et si : on apprenait à cuisiner les restes ? Et si on prêtait attention aux dates limites de consommation ? Et si on consommait d’abord ce qui a été acheté en premier ?

🥞 Plus loin que ça encore, sachons accommoder les fruits qui ne sont plus de première fraîcheur (la banane en tant que sucrant dans des pancakes, mais aussi des fruits de toutes sortes en smoothies).

👀 Conservons mieux, observons ce qu’on a déjà et ce dont nous avons besoin, pour ne pas acheter trop.

☃️ Surveillons les stocks, tirons partie du congélateur quand on cuisine en grandes quantités.

🙍🏻Alors que nous n’avons pas connu de véritables crises, ceux qui ont manqué de nourriture le savent : gaspiller n’est pas souhaitable. Cette nourriture aura plus de sens dans votre estomac qu’au fond d’une poubelle.

😊 Qui sait, peut-être que cette habitude de ne plus gaspiller restera après ce virus, et qu’on aura nous aussi pu tirer du positif de cette situation !

🔝 Nous y avons tout intérêt : moins nous jetons, moins nous achèterons.

👅 Alors à l’aube de ce coronavirus, faites des réserves de nourriture si vous le voulez, si vous avez peur de manquer. Mais pensez surtout à manger ce que vous avez déjà, pour éviter de jeter.

💖 Un petit mot pour terminer : Evitons les risques inutiles, adoptons ces gestes-barrière simples, restons chez nous autant que possible et par-dessus tout : prenons soin de nous et de nos proches.

👏 Merci d’ailleurs à tous ceux qui travaillent encore et se démènent pour qu’on puisse continuer nos vies normalement : le personnel de soin dans les hôpitaux, à domicile, mais aussi à vous qui travaillez dans les petites épiceries et dans les grandes surfaces, à vous les routiers, les acteurs de la chaîne alimentaire.

A toi de jouer ! (Tous anti-gaspi)

💬 Et toi : t’as des astuces pour moins gaspiller ? Pour cuisiner des fruits qui ne sont pas de première fraîcheur ? Tu t’organises comment pour moins jeter ?

D’ailleurs, cette question a inspiré pas mal de réponses sur mon compte Instagram : je les partage ici !

Vincent Caron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page